Cela faisait un moment que je souhaitais faire des cookies, car figure-toi que je n’en avais jamais fait de ma vie de trentenaire… du moins jamais réussi… soyons précis.
Alors ni une ni deux, je my mets, je fouine sur les internets LA recette qui me fera envie, celle qui me mettra en transe aux fourneaux et m’explosera le palais de plaisir coupable.
Et sur ces entre-faits, je dégote donc celle de The Bojon Gourmet, une pepette yankee qui a quitté son poste de chef pâtissière pour devenir styliste culinaire et accessoirement une bête de food blogueuse sur le web.
La pepette en question n’a pas froid aux yeux, ses cookies étant majoritairement constitués de sirop d’érable, de purée d’amande huileuse et de moult chunks de chocolat bien épais.
Qu’à cela ne tienne, je décide de suivre cette recette en la modifiant légèrement. Je vais remplacer le sirop par du miel et rajouter quelques éclats de noix et de cerises de saisons trempouillées dans du kirsch.

Et puis comme j’aime chouchouter mes tuyaux délicats, je décide de garder la recette en mode sans gluten. Mais quid de l’avoine dans ta recette me diras-tu ?!
Je lis ça et là sur la toile que l’avoine ne serait pas si pire pour les intolérants au gluten. Du moins certains type d’avoine. Je serais bien incapable d’ajouter mon avis au débat car je suis loin d’être une experte et de plus, je ne suis pas une intolérante très raisonnable (pizzaaaaa !). Pour cette recette, je choisis la sûreté et utilise du son et des flocons d’avoine garantis sans gluten.
Hop !

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Cookies rustiques & gourmands avoine / chocolat / noix / cerises
{SANS GLUTEN}

pour environ 30 pièces 

LES INGRÉDIENTS

  • 80 g. de farine de riz
  • 70 g. de farine de maïs (ou toute autre farine sans gluten si tu veux)
  • 1/2 cuillère à café de gomme de guar
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de sodium
  • 60 g. de flocons d’avoine (garanti sans gluten)
  • 40 g. de son d’avoine (garanti sans gluten)
  • 50 g. d’huile de noix de coco fondue mais à température ambiante
  • 240 g. de purée d’amande (complète si possible)
  • 200 g. de miel
  • 140 g. de chocolat noir en morceaux (> 75% de cacao)
  • 100 g. de noix
  • 20 cerises fraîches
  • 1/2 cuillère à café de gros sel marin
  • 2 œufs
  • du kirsch (facultatif)

COMMENT ON FAIT

  1. Préchauffer le four à 190 °C (thermostat 6), idéalement en chaleur tournante. Retirer la plaque et y déposer une feuille de papier cuisson.
  2. Peser et préparer tous les ingrédients en amont. Il y a beaucoup d’ingrédients différents, il serait bête d’en oublier ou de s’emmêler les pinceaux pendant la préparation.
  3. Dénoyauter les cerises et les couper en tout petits morceaux. Les plonger ensuite dans un bol de kirsch et les laisser infuser jusqu’à leur incorporation dans la pâte. Penser à les remuer de temps en temps.
  4. Détailler le chocolat au gros couteau pour en faire des pépites, et décortiquer et concasser les noix. Mettre le tout de côté dans un bol.
  5. Mélanger au fouet dans un premier saladier tous les ingrédients secs : les deux farines, les flocons et le son d’avoine, le bicarbonate de sodium, la gomme de guar et le sel.
  6. Dans un deuxième saladier, battre les 2 œufs fermement et incorporer ensuite à la cuillère en bois tous les autres ingrédients humides : l’huile de coco, la purée d’amande et le miel.
  7. Ajouter le mélange de farine et remuer grossièrement à la cuillère jusqu’à consistance homogène.
  8. Egoutter les morceaux de cerises (si tu es joueur/joueuse, tu peux garder un peu du kirsch pour en mettre dans la pâte, mais pas plus de 3 cuillères à café sinon la pâte deviendrait trop liquide).
  9. Incorporer les noix, le chocolat et les cerises égouttées. Les mélanger délicatement afin qu’ils soient répartis uniformément dans la pâte.
  10. Mettre la préparation au réfrigérateur pendant une petite heure. Le but est de la raffermir pour qu’elle soit plus facile à mettre en forme pour la cuisson.
  11. Après le temps de repos, former à la main des boules de la taille d’une balle de ping pong et les déposer sur la plaque ornée d’une feuille de papier cuisson. Rajouter comme bon te semble un morceau de noix, de cerise et de chocolat sur le dessus, pour le style. Et en touche finale, parsemer le sommet d’une pincée de sel.
  12. Enfourner le tout sans tarder pendant 8 à 10 minutes. Plus les cookies crus vont avoir chaud dans ta cuisine plus ils risquent de s’étaler lamentablement sur la plaque. Dans l’idéal, il faut qu’ils sortent du frigo et qu’ils soient enfournés aussitôt après.
    Surveiller la cuisson de près. Il faut que les tas de cookies s’étalent joliment et que le sommet des biscuits prennent une belle coloration dorée.
  13. Lorsque la cuisson est finie, sortir la plaque et laisser tiédir les biscuits quelques instants sans y toucher car à ce moment là ils sont très friables. Au bout de 3 ou 4 minutes, tu peux les déposer délicatement sur une grille à l’aide d’une spatule et les laisser complètement refroidir. Ils deviendront alors plus solides et seront près à être ravagés dégustés.
    Tu pourras sans problème les garder 3 jours dans une boîte hermétique.

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Cookies rustiques & gourmands avoine/chocolat/noix/cerises {sans gluten}

Modèle à poil {Gaspard} <3