J’ai décidé de faire une pause dans ma frénésie de cerises pour me consacrer à une autre petite rougeaude, la framboise.
J’ai imaginé plusieurs soirs d’affilée, allongée dans le noir, les yeux ronds grands ouverts dépassant des draps, quel serait le chouette mariage que je pourrais lui proposer au sein d’une bonne grosse brioche. Et j’ai trouvé ! Une crème pâtissière au chocolat nom de dieu !

Après cette trouvaille heureuse, deux principales pensées me sont venues à l’esprit :
– j’ai des soirées palpitantes.
– on va encore s’en mettre plein la panse aux prochains petits déjeuners.

Brioche zébrée au chocolat & à la framboise

Après plusieurs essais désastreux au fil des années, ce n’est que très récemment que j’ai réussi à en pondre une correcte. J’étais toujours pressée, ne respectais pas les temps de levée, n’utilisais pas toujours d’ingrédients de bonne qualité. Bref ! Tu l’auras compris, comme pour tout, il n’y a pas de secret : une brioche ça demande du temps, de la patience et de l’amour. Beaucoup d’amour.

Et sur ces paroles pleines de paillettes, je te laisse découvrir ma recette.

Brioche zébrée au chocolat & à la framboise

Brioche zébrée au chocolat et à la framboise

LE matos

  • un robot pâtissier avec son crochet pétrisseur
  • un moule à brioche ou un simple moule à cake peut faire l’affaire

Les ingrédients

Pour la pâte à brioche

  • 3 œufs
  • 120 g. de beurre mou découpé en morceaux
  • 250 g. de farine
  • 1 sachet de levure boulangère sèche
  • 30 g. de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 œuf et 1 cuillère à soupe de lait

Pour la garniture

crême pâtissière

  • 2 jaunes d’œuf
  • 45 g. de sucre
  • 10 g. de maïzena
  • 25 g. de farine
  • 250 ml. de lait
  • 1 pincée de sel
  • 25 g. de chocolat en morceaux

le reste

  • 250 g. de framboises

 Brioche zébrée au chocolat & à la framboise

Comment on fait

Cette recette prend du temps car les moments de levées sont longs mais indispensables.
Prévois bien une après-midi ou alors prépare la pâte la veille, fais la première levée durant la nuit et le façonnage/cuisson le lendemain. Mais franchement, prend ton temps… ça vaut le coup une brioche maison au petit-dèj.

Pour la crème pâtissière

  1. Fouetter dans un saladier le sucre et les jaunes d’œufs. Quand le mélange a légèrement blanchi, ajouter la maïzena et la farine tamisées, puis le sel. Mélanger à nouveau.
  2. Faire bouillir le lait dans une casserole. Ajouter le chocolat en morceaux et mélanger le tout au fouet pour que le chocolat fonde.
  3. Baisser le feu et verser cette préparation oeuf/sucre/farine dans le lait chocolaté puis continuer à remuer avec le fouet pendant 2 bonnes minutes jusqu’a ce que la crème épaississe et nappe joliment la cuillère.
  4. Retirer du feu et mettre dans un saladier froid. Le couvrir d’un film transparent en le faisant toucher la crème pour qu’il n’y ait pas d’air. Réserver au réfrigérateur.

POUR LA brioche

  1. Pour commencer, délayer la levure sèche dans 2 cuillères à soupe d’eau tiède et la laisser s’activer pendant 10 minutes.
  2. Beurrer généreusement le moule.
  3. Ensuite, dans le bol du robot muni de son crochet pétrisseur, mettre tous les ingrédients sauf le beurre en prenant soin que la levure ne touche ni le sel, ni le sucre, ce qui la rendrait inactive. Pétrir la pâte 2 minutes à vitesse lente.
    Ajouter ensuite le beurre à vitesse très rapide pendant 4 minutes puis finir sur une vitesse moyenne pendant encore 4 minutes. La pâte doit être souple mais pas collante. Si c’est le cas, rajouter un peu de farine au fur et à mesure.
    Si tu n’as pas de robot, c’est bien dommage. Tu peux néanmoins pétrir à la main. Courage.
  4. Ensuite, faire lever la pâte en la laissant dans son bol recouvert d’un linge humide et en plaçant ce dernier dans un endroit chaud pendant une heure minimum (certains fours ont une merveilleuse fonction levage de pâte, sinon tu peux le mettre dans un four tiède).
  5. Quand la pâte a doublé de volume, la sortir de son bol sur un plan de travail fariné et la dégazer, c’est à dire lui donner des petits coups de poing afin de faire sortir le gaz emprisonné à l’intérieur (glam!). Le but est de la faire revenir à son volume d’avant levée. Attention de ne pas la re-pétrir non plus car elle deviendrait collante !
  6. Ensuite, mettre le pâton dans du film alimentaire au réfrigérateur pendant une heure.
  7. Une fois ce temps écoulé, sortir la pâte et la dégazer à nouveau très brièvement puis l’étaler au rouleau en essayant de former un beau rectangle.
  8. Etaler la crème pâtissière dessus en couche moyenne en laissant 2 cm. de rebord libre de chaque côté. Disposer ensuite les framboises sur la moitié du rectangle.
  9. Rabattre la moitié du rectangle sans framboises sur l’autre moitié, aplatir doucement avec le plat des mains puis découper aux ciseaux des carrés.
  10. Disposer ensuite ces carrés verticalement dans le moule beurré.
  11. Mélanger l’oeuf et le lait pour la dorure et l’appliquer au pinceau sur le dessus de la brioche. Attention de ne pas en laisser couler entre la brioche et le bord du moule car cela risque de sceller la brioche aux bords du moule. Grosse galère pour le démoulage ensuite…
  12. Déposer la brioche façonnée dans le four et la refaire lever 45 minutes à 1 heure.
  13. La sortir ensuite du four le temps que celui-ci préchauffe à 180°C puis l’enfourner pour de bon pendant 20 minutes.

Brioche zébrée au chocolat & à la framboise

Brioche zébrée au chocolat & à la framboise

Fleurs by Les fleurs d’Athénaïs {Lisianthus violettes}.