En bonne lyonnaise, je dirais que la brioche aux pralines roses, si tu sais pas la faire avant 30 ans, t’as raté ta vie.

Du coup, je suis sympa, je vais t’éviter de saboter ton existence toute entière en te dévoilant la recette de la brioche aux pralines roses. Et devine quoi ! Cette recette est super facile. Tu es donc sauvé !

La brioche aux pralines roses, dite aussi brioche de Saint-Genix, ne vient pas de Lyon comme beaucoup le pensent mais de… Saint-Genix-sur-Guiers, un petit village savoyard. C’est une recette toute simple mais ô combien gourmande qui s’appela d’abord la brioche Labully du nom de son couple de créateur Françoise et Pierre Labully qui, au 19 ème siècle, imaginèrent cette petite merveille aujourd’hui encore adulée dans la région.

Si ça te tente de faire perdurer la belle histoire des Labully, la recette se trouve un peu en dessous. Tu seras tout fier de ta création, c’est moi qui te le dis.

Brioche aux pralines roses

Brioche de St Genix aux pralines roses

Difficulté ★

pour 4 personnes

ingrédients

  • 2 cuillères à café de levure de boulanger lyophilisée ou 10 g. de levure fraîche
  • 30 g. de lait tiède
  • 150 g. d’œufs (soit 3 œufs)
  • 270 g. de farine T45
  • 2 cuillères à café d’eau de fleur d’oranger
  • 30 g. de sucre
  • 4 g. de sel
  • 90 g. de beurre doux ramolli
  • 100 g. de pralines roses concassées grossièrement

Brioche aux pralines roses

Comment on fait

  1. Sortir le beurre au moins 2 heures à l’avance pour qu’il soit mou. Peser et préparer tous les ingrédients.
  2. Réhydrater et délayer la levure de boulanger lyophilisée ou fraîche dans le lait tiède et la réserver au moins pendant 10 minutes.
  3. Fouetter les œufs. Peser 125 g. et garder les 25 g. restants pour la dorure.
  4. Dans la cuve du robot, verser la farine, le sucre et le sel, mélanger. Creuser un puit et ajouter ensuite les œufs battus, la levure réhydratée et la fleur d’oranger. Mélanger doucement avec le crochet pétrisseur du robot, pendant 5 minutes à vitesse lente jusqu’à obtenir une pâte élastique.
  5. Incorporer le beurre en petits morceaux et travailler encore 5 minutes jusqu’à ce que la pâte soit lisse et se détache des parois.
  6. Former une boule, couvrir le saladier d’un torchon et laisser lever au moins 1h30 dans un endroit tiède ou bien dans le four avec la position « levage de pâte » si tu as. La pâte doit alors doubler de volume.
  7. Après la première levée, ajouter les trois quarts des pralines et re-pétrir un peu pour la vider de son air. Il ne faut pas non plus trop la retravailler.
  8. Former une grosse boule ou bien plusieurs petites et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant assez pour ne pas qu’elles se touchent à la deuxième levée.
  9. Les couvrir d’un torchon et laisser lever encore 1h30 comme la première fois.
  10. Enfin, une fois que les pâtons ont doublé de volume, badigeonner d’œufs battus et saupoudrer du reste de praline.
  11. Mettre à four chaud 180°C et cuire pendant environ 15 minutes pour des petites brioches. Pour une grosse brioche, cuire autour de 20-25 minutes. Vérifier la cuisson à cœur avec une lame de couteau et faire refroidir sur une grille.

Brioche aux pralines roses